Aubrac, race rustique

ORIGINES

La vache Aubrac est une race rustique allaitante originaire des plateaux de l'Aubrac née au XVIIIème siècle élevée pour le travail, la traite et la viande. La vache Aubrac reste principalement élevée sur son territoire d'origine (Averyon, Cantal, Lozère) mais la race s'est exportée et est aujourd'hui présente sur la quasi-totalité du territoire français et tous les continents.
ELEVAGE

 

La vache Aubrac supporte aussi bien la chaleur, le froid et l'humidité que le manque de nourriture parce qu'elle est capable de mobiliser ses réserves corporelles afin de les utiliser durant les périodes difficiles. Ces aptitudes rendent l'Aubrac très autonome et économique pour les éleveurs.
Les vaches se nourrissent d'herbe dans les pâturages en plein air de Mai à Octobre et sont rentrées dans les bâtiments pendant l'hiver, où elles sont nourries de foin.

MORPHOLOGIE ET CARACTERE

La vache Aubrac a une robe unicolore qui varie du gris-blanc à la couleur froment (marron clair teinté de jaune-orangé). Son mufle est court, ses cornes sont longues et relevées à bouts noirs. Ses yeux sont cerclés de noir et de blanc, le bout de sa queue et de ses pattes est noir. Une vache Aubrac mesure en moyenne 130 cm au garrot et pèse entre 500 à 800 kg.

DEGUSTATION

De couleur rouge rubis, la viande d'Aubrac est naturellement tendre et persillée, associée à une finesse de grain exceptionnelle. Elle offre un goût très affirmé.